Effets sur la santé de l'utilisation de Cialis avec l'alcool

Le vin accompagne souvent une agréable soirée, n’est-ce pas ? Il aide à se détendre et à établir une relation de confiance, augmente l’activité sexuelle. Mais après tout, de nombreux médicaments ne sont pas recommandés pour boire en état d’ébriété. Qu’en est-il de tadalafil ? Est-ce compatible avec de boissons alcoolisées ? Des effets secondaires d’une telle combinaison sont-ils possibles ?

Puis-je prendre du Cialis et de l’alcool en même temps ?

Oui ! Mais vous devez faire attention. Le tadalafil et l’éthanol seuls n’affectent pas le métabolisme de chacun. Mais il n’est pas recommandé de boire plus de 5 verres de vin si vous envisagez de transformer une soirée agréable en une nuit inoubliable. Maintenant, trop d’éthanol affecte l’organisme et peut notamment causer des problèmes d’érection et une détérioration générale de la santé.

Les effets secondaires de la combinaison d’alcool avec le médicament

L’alcool et le Cialis agissent tous deux sur les vaisseaux sanguins, les dilatant. Par conséquent, des vertiges et des maux de tête, des rougeurs cutanées dues à une circulation sanguine accrue, une augmentation du rythme cardiaque et une baisse de la pression artérielle peuvent être un effet secondaire de la prise de l’un de ces remèdes. En cas d’association d’alcool et du médicament, les effets secondaires peuvent être plus prononcés. La combinaison du générique Cialis avec de boissons alcoolisées en présence de diabète ou de problèmes du système cardiovasculaire est particulièrement dangereuse.

Que faire si Cialis était pris avec de l’alcool et que des effets secondaires sont apparus ?

Si, après avoir pris tadalafil dans un contexte d’intoxication, vous sentez que quelque chose ne va pas, n’essayez pas de vous remonter le moral avec une nouvelle dose de vin, une autre pilule contre la dysfonction érectile ou d’autres médicaments. Mieux se reposer, respirer de l’air frais, manger quelque chose saine et légère. Si le malaise persiste, consultez un médecin. Ne pas se soigner soi-même !